Friday, November 14, 2008

AUDIMAT au TRIANON


L'univers impitoyable de la TV : concurence, course à l'audimat, sont les sujets de cette comédie musicale. Texte et musique se marient avec poësie et drôlerie autour d'un thème universel.
Allez-y ! C'est drôle !

1 comment:

Paul said...

DECEVANT !!! Je lis par ci par là qu'Audimat a fait un démarrage triomphal : quelque peu exagéré à mon avis mais bon. Dire qu'Audimat est une bonne comédie musicale est difficilement crédible : on nous promet sur l'affiche de la passion : il n'y en a aucune ; l'histoire d'amour entre Etienne et Violette, on y croit pas une seconde... Mr Slige devrait ne pas dépenser tant d'énergie à danser mais plutôt à jouer. Le changement des décors par les comédiens c'est insupportable sans parler des chorégraphies qui manquent cruellement d'énergie et quelques peu répétitives et pour moi le pompon de tout ceci : la bande son !! Une comédie musicale sans orchestre live et bien c'est impossible c'est comme un opéra avec une bande son : impensable !! Evidemment qu'un orchestre coute cher mais faire une bonne comédie musicale et bien çà coute cher aussi... et il faut s'en donner les moyens. Et je ne parle pas de petits détails ou gros détails de musique, de texte et de jeu d'acteur ou d'accessoires comme Mr Chaussette qui répond à son téléphone alors qu'on ne l'entend pas sonner... Bref ... il y a encore beaucoup de travail à effectuer ; d'ailleurs la salle n'était pas pleine loin de là ; un peu étonnant pour un samedi soir même pendant les vacances. Bon courage !!